Infos presse

Publié le par LE BAL Mathyeu

 


infos presse en pdf sur demande par courriel à mathyeulebal@hotmail.fr

Voir les commentaires

Manuel Ortiz de Zárate

Publié le par LE BAL Mathyeu

Manuel Ortiz de Zárate (9 octobre 1887 - 28 octobre 1946)

Peintre Chilien
 

Né Manuel Revuelta Ortiz de Zárate à Côme en Italie, il est le fils du compositeur chilien Eleodoro Ortiz de Zárate, et frère cadet du peintre Julio Ortiz de Zárate. À l'âge de quatre ans, sa famille retourne s'installer au Chili. A l'âge de six ans il perd sa mère. Il y reçoit des leçons de peinture auprès de Pedro Lira (1845-1912) avant de s'inscrire aux Beaux-Arts de Santiago du Chili.

En 1902, à l'âge de quinze ans, il quitte le Chili pour l'Italie. Il étudie la peinture à Rome, recopiant les anciens maitres dans les musées. Soutenu par un évêque espagnol qui le trouve peignant dans un musée, il survit en reproduisant des peintures à motif religieux, principalement de Guido Reni, qu'il vend à des églises ou à des prêtres. Il se rend plusieurs fois à Paris.

 

En 1904, il rencontre Amedeo Modigliani à Venise, à qui il parle de Cézanne et décrit la vie d'artiste à Paris. Il s'éprend d'Édwige Piechowska, qui vient d'achever ses études à l'académie des Beaux-Arts de Varsovie et qui les prolonge à Florence. Attiré par l'activité artistique régnant en France, ils déménagent en 1906 à Paris, où ils vont occuper successivement plusieurs ateliers dans le Quartier du Montparnasse, notamment à la Ruche.

 

Ortiz de zarate 

 

Là, il intègre le milieu des artistes retrouvant Modigliani et d'autres futurs grands de l'art mondial. Manuel Ortiz de Zárate devient une figure du Quartier du Montparnasse, Apollinaire parle de lui comme de « l'unique Patagon de Paris ». Il peint dans le style cubiste, et est alors sous contrat avec le marchand Léonce Rosenberg.

En 1914, Manuel Ortiz de Zárate et Modigliani tentent de s'engager dans l'armée, mais ils sont refusés pour des raisons de santé. Sa famille s'agrandissant, il déménage au 8 Rue de la Grande-Chaumière.

Durant la seconde guerre mondiale il reste en France, malgré l'occupation allemande. Après la guerre, il va aux Etats-Unis, où il meurt en 1946 à Los Angeles.

Voir les commentaires

La Galerie

Publié le par LE BAL Mathyeu

La Galerie LES MONTPARNOS propose à travers une sélection d’œuvres rares de faire revivre l’âme d’une époque, celle du quartier de Montparnasse au début du 20e siècle.

Les Montparnos est la dénomination donnée par le critique d’art Michel GEORGES-MICHEL autour de 1925, pour qualifier ces artistes venus du monde entier pour transformer à jamais les paysages de la peinture moderne. Tous inclassables de par leur singularité, l'
école de Paris comme témoin unique de la plus importante prise de liberté par l’art. Montparnasse devenant un lieu incontournable de notre héritage artistique. Accroché aux cimaises de la galerie, vous pourrez découvrir l'oeuvre du  peintre : Maurice Le Scouëzec (1881-1940), et tout l'univers foisonnant des artistes étrangers venus à l’assaut de Paris et de l’art moderne.


Maurice Le Scouëzec.
Nu assis au coussin bleu. Montparnasse, 2 janvier 1922

 

« Les Montparnos »,
ou le Paris pictural et culturel des années 20 et d’aujourd’hui.


Si la Galerie se propose de présenter en permanence aux visiteurs, un choix d’œuvres des artistes du Paris du début du 20eme siècle, elle offre aussi en miroir un mur consacré aux artistes de maintenant. Découvrir et faire connaître des artistes vivants liés à ce quartier. Tenter de découvrir les noms de ceux dont l’œuvre restera demain et les faire connaître aux visiteurs.
Le quartier du Montparnasse résonne toujours dans les esprits aux noms de lieux célèbres tels que : La Coupole, le Dôme, La Rotonde, Le Select… La Galerie Les Montparnos a fait le choix de redonner des murs d’exposition aux peintres de cette grande époque, tout en offrant ses spots et cimaises à des artistes continuant à faire de ce quartier un lieu unique de Paris.

Voir les commentaires

QUEFFELEC Yann

Publié le par LE BAL Mathyeu


La mer et les îles du peintre
Yann Queffélec
actuellement à la Galerie LES MONTPARNOS.

 

"Je suis né à Brest le 08 novembre 1965 et j’ai grandi dans des immeubles entre Quéliverzan et Recouvrance. À cette époque les enfants jouaient librement dans les rues du quartier.

Je voulais être garde forestier, avoir une jeep, un chien roux et une cabane dans les bois. Je passais parfois des après-midi avec ma mère à peindre des paysages à la gouache. Alors bien plus tard, je me suis retrouvé aux Beaux-arts de Quimper, continuant à Nantes. J’ai toujours marié films et peinture. Sans qu’il y ait pour autant interaction entre les deux. Jusqu’à ce que… Il faut du temps pour toute chose… Un jour d’hiver j’ai pu partir seul avec une caméra sur une île des Glénan. Sur ce bout de cailloux loin de tous, le miracle s’est produit : vie, film et peinture n’ont plus fait qu’un." Y.Q.



Invisible.

Chaque fois
Il s'agit de se monter;
Et bien se demander :
Que va-t-on voir ?

Paul Eluard a dit :
Voir, c'est comprendre.
Une phrase
qui suppose
une part invisible du monde.

L'invisibilité,
me fut montrée
par les oiseaux.
Dans l'archipel des Glénan,
je les ai vu disparaître
de courts instants
subtils
dans le ciel nuageux blanc,
de longs moments,
incroyables,
dans les roches sombres
noires.

Est-ce mon plumage ?
Visible,
je le suis
lorsque je cesse
de peindre.


Yann Queffélec

 

 

 

Voir les commentaires

LE SCOUEZEC Maurice (1881-1940)

Publié le par LE BAL Mathyeu

 
Quelques oeuvres à découvrir à la Galerie




 

Maurice Mendjizky

Le peintre Maurice Le Scouëzec, 1926





 

 

 
 
 














 
 
 
Maurice Le Scouëzec

Grand nu assis, periode Montparnasse, septembre 1921

Ortiz de zarate
Manuel Ortiz de Zarate
Le songe du modèle

 


Serge Fotinsky
Paysage valloné

 

Voir les commentaires

Les horaires

Publié le par LE BAL Mathyeu

La Galerie vous accueille
du lundi au samedi
de 11 h 00 à 19 h 00,
et sur rendez-vous : Tel. 06 33 38 95 25
Fermée le dimanche.

 

Métro Vavin ou Notre dame des Champs.

Voir les commentaires

La galerie

Publié le par LE BAL Mathyeu

 

Créée et animée par Mathyeu LE BAL, la Galerie offre au regard des visiteurs une collection permanente spécialisée dans l'Ecole de Paris et l'Ecole de Montparnasse, mouvement marquant d'un tournant de la peinture contemporaine au début du 20e siècle. Elle présente également des expositions temporaires d'artistes contemporains.

Galerie Les Montparnos

Voir les commentaires

L'Aventure Montparnos, la renaissance des grands oubliés

Publié le


Voir les commentaires

<< < 10 11